Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Navara
▼ Administrateur ▼
avatar
Date d'inscription : 08/08/2018
Mar 21 Aoû - 16:34
Contexte
La population terrestre augmenta très fortement et rapidement. L’urbanisation fut croissante. Les villes furent de plus en plus grandes, de plus en plus larges, évoluées, et attractives. Les technologies développées améliorèrent grandement le mode de vie dans les espaces urbains, que cela soit en terme de mobilité, d’aménagement, ou bien même de locomotion. Les espaces ruraux quant à eux furent totalement délaissés pour ces cités attrayantes. Néanmoins, malgré ces évolutions, le nombre de terres cultivables, exploitables finit par s’amoindrir. Les ressources offertes par la nature épuisées, souillées par les actes passés

Les besoins finirent par devenir bien trop importants par rapport aux ressources disponibles. Néanmoins, les méthodes d’exploitation et d’extraction des ressources n’avaient pas grandement évolué. Cela entraîna diverses conséquences qui s’enchaînèrent assez rapidement. Dans un premier temps, les espaces agricoles subirent de lourdes conséquences face à la trop grande infiltration de pesticides dans les terres. De plus, ces sols subirent le surpâturage, une surexploitation, la pollution, un amaigrissement en minéraux… Ces évènements furent assez importants, sans compter la disparition de certains services écosystémiques telle que la pollinisation. Or, rapidement ces services écosystémiques furent remplacés par certaines machines, mais cela ne suffisait pas. Les prix des ressources pour les construire étaient très élevés de part la rareté des minerais et le coût important que cela induisait.

La terre ayant atteint sa limite et détruite par les êtres humains, ils décidèrent de voyager à travers l'univers pour pouvoir survivre. C’est alors qu’ils découvrent une planète bien étrange nommée Gahïa Li, là où la faune et la flore semblent bien différentes de l’endroit d’où ils viennent.

Les natifs, êtres vivants semblable aux humains existaient bien avant la venue des hommes sur leur planète. Peuple mettant aux éloges la nature décrite comme une entité à part entière capable de donner des pouvoirs surnaturels et impressionnants aux natifs. Crainte de toute et dévastatrice elle est l’essence même de leur monde.
Voilà maintenant près de 300 ans qu’ils vivent en cohabitation, malgré des tensions perpétuelles créées par un groupuscule terroriste natif, qui ne cherche qu’à détruire les constructions des humains et ainsi, affaiblir leur peuple animé par un besoin de vengeance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers:
Réponse